https://www.fapjunk.com https://pornohit.net london escort london escorts buy instagram followers buy tiktok followers
Accueil Économie Afep : Patricia Barbizet, première femme à diriger le lobby des grandes...

Afep : Patricia Barbizet, première femme à diriger le lobby des grandes entreprises françaises

Vent de changement à l’Afep : Patricia Barbizet doit devenir la première femme à prendre la tête de l’Association française des entreprises privées (Afep) le 1er juillet, après une longue carrière au sein de la galaxie Pinault.

« Après examen de toutes les candidatures et personnalités potentielles, le conseil (d’administration de l’Afep) a désigné, à l’unanimité, Madame Patricia Barbizet pour succéder à Monsieur Laurent Burelle », a fait savoir l’association qui réunit 117 des plus grandes firmes de France. Le président du conseil d’administration de l’équipementier automobile Plastic Omnium présidait l’Afep depuis mai 2017.

Actuellement présidente de la société d’investissement Temaris et Associés, qu’elle a fondée, Patricia Barbizet « a déjà siégé au conseil de l’Afep, de 2014 à 2018 », a ajouté le communiqué.

Ancienne patronne d’Artemis

Surtout, la future patronne de l’Afep, âgée de 67 ans et familière des conseils d’administration de grands groupes, a longtemps été à la tête d’Artemis, la société d’investissement de la famille Pinault dont elle est très proche.

Jusqu’au 1er juillet, Patricia Barbizet conservera la présidence du Haut Comité de gouvernement d’entreprise (HCGE). Cet organe est chargé de veiller à la bonne application du code Afep-Medef, un ensemble de recommandations qui fait référence au sein du patronat français.

Publiée en décembre 2022, la dernière version de ce code suggère pour la première fois de calculer la rémunération des grands patrons « en intégrant plusieurs critères liés à la responsabilité sociale et environnementale ».

Lobby des entreprises

Cercle discret mais influent, l’Afep a été fondé en 1982 par l’homme d’affaires Ambroise Roux et se donne depuis pour mission de pousser les intérêts des grandes entreprises françaises auprès des dirigeants politiques nationaux et européens.

A l’heure actuelle, les principales organisations patronales françaises sont dirigées par des hommes, notamment le Mouvement des entreprises de France (Medef). Après un mandat unique de cinq ans, son président Geoffroy Roux de Bézieux va cependant en passer la main à l’été.

Trois candidats à la fonction, qui n’a là aussi jamais été occupée par une femme, se sont officiellement déclarés : le N.2 actuel Patrick Martin, la vice-présidente et porte-parole du Medef Dominique Carlac’h et le président délégué de la Fédération française de la sécurité Pierre Brajeux.

D’autres, comme le président de la branche alsacienne du Medef Olivier Klotz, pourraient suivre dans les prochaines semaines.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here