Accueil Économie Des clients français de la banque N26 vont demander des dommages et...

Des clients français de la banque N26 vont demander des dommages et intérêts

DES COMPTES A RENDRE Le groupe Facebook réunissant les clients s’estimant lésés compte près de 4.000 membres dénonçant notamment des blocages de comptes

Cinq clients de N26 ont décidé d’assigner en justice la banque en ligne la semaine prochaine, selon les informations de RMC. Ils reprochent à la société allemande d’avoir bloqué leur compte bancaire pendant plusieurs années et ce, sans raison. Tous sont parvenus à récupérer l’argent présent sur leur compte mais ils demandent maintenant des dommages et intérêts.

La procédure consiste à déposer une assignation au civil devant le tribunal judiciaire du lieu d’habitation de chacun de ces plaignants. L’un d’eux a raconté avoir été au chômage et avoir dû vendre sa maison. Il n’a cependant pas pu utiliser les 74.000 euros issus de la transaction, pourtant présents sur son compte en banque. Pendant trois mois, N26 a bloqué les capitaux « sans aucune explication », affirme le client. Il a expliqué vouloir voir l’entreprise « condamnée » afin « qu’ils ne recommencent jamais ».

La banque en ligne allemande a fait de nombreux mécontents, toujours suite à des blocages de comptes. Un groupe Facebook appelé « Communauté des clients arnaqués par N26 » réunit ainsi près de 4.000 membres. Une avocate représentant certains utilisateurs lésés a affirmé être contactée chaque jour par « une quinzaine de personnes » dans l’incapacité d’accéder à leur compte. Elle a pu obtenir le déblocage d’une quarantaine de comptes et a estimé que certains consommateurs pourraient demander des dommages et intérêts.

Enquête en cours

Depuis que ces pratiques ont été mises au jour, la DGCCRF a lancé des investigations qui sont toujours en cours. Des dizaines de consommateurs, français, allemands ou suisses, réunis dans un collectif, ont décidé de se rendre le 30 septembre prochain au siège de la banque à Berlin (Allemagne). Ils comptent bien être reçus par la direction.

De son côté, N26 minimise l’impact de cette affaire. La société a indiqué que sur ses 2,5 millions de clients français, elle n’a comptabilisé que « quelques dizaines de contestations suite à des clôtures de compte ».

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here