https://www.fapjunk.com https://pornohit.net london escort london escorts buy instagram followers buy tiktok followers
Accueil Économie Gaz naturel : Les exportations du continent africain peuvent-elles remplacer celles de...

Gaz naturel : Les exportations du continent africain peuvent-elles remplacer celles de la Russie ?

Au lendemain de la visite d’Emmanuel Macron en Algérie (du 25 au 27 août 2022), le porte-parole du gouvernement annonçait « une possible augmentation des livraisons de gaz algérien en direction de la France ». Mais cette mesure suffira-t-elle à pallier les défauts d’approvisionnement en gaz russe consécutifs à la guerre en Ukraine ? Et de manière plus globale, que « pèsent » réellement les réserves de gaz naturel du continent africain ?

Une « aide » substantielle… mais très insuffisante

Selon le rapport annuel de BP, l’Algérie est le plus grand producteur de gaz naturel en Afrique, avec une production d’environ 101 milliards de mètres cubes en 2021, suivie par l’Égypte, le Nigeria et la Libye. Toutefois, l’ensemble des producteurs africains ne produisent même pas la moitié de la production réalisée par la Russie. Laquelle est également loin devant en matière de volumes exportés, comme le montre notre graphique.
Cette comparaison suggère donc que l’Afrique n’est que partiellement en mesure de combler les lacunes d’approvisionnement européennes en cas de fermeture totale du robinet russe.

Ce graphique montre le volume de production/exportation de gaz naturel de l'Afrique et de la Russie en 2021
Ce graphique montre le volume de production/exportation de gaz naturel de l’Afrique et de la Russie en 2021 – STATISTA

Néanmoins, les producteurs de gaz africains devraient profiter de la crise actuelle. Ainsi, l’Algérie a décidé d’augmenter ses livraisons d’environ 40 % vers l’Italie d’ici 2023. Le pays prévoit en outre d’augmenter considérablement sa production au cours des prochaines années.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here