https://www.fapjunk.com https://pornohit.net london escort london escorts buy instagram followers buy tiktok followers
Accueil Économie La baisse de consommation d’énergie en novembre est largement due… aux industries

La baisse de consommation d’énergie en novembre est largement due… aux industries

FAKE OFF Olivier Véran a pourtant affirmé que cette diminution était imputable aux Français

« On enregistre d’ores et déjà une réduction quotidienne de 5 % de notre consommation d’électricité », a affirmé Olivier Véran à la sortie du Conseil des ministres. « Les Français sont donc sensibles au plan de sobriété, de même que les entreprises et évidemment l’Etat », s’est-il ensuite félicité.

Limiter la température de son chauffage en intérieur, favoriser le covoiturage… L’Etat a proposé diverses mesures pour inciter les particuliers à économiser l’énergie. Des règles sont également en vigueur pour les collectivités, entreprises… Notamment, de ne pas chauffer au-delà de 19 degrés les bâtiments. Ou encore limiter l’éclairage public.

FAKE OFF

Olivier Véran a raison sur un point, la consommation électrique baisse bel et bien. Le réseau de transport électrique (RTE), a annoncé une baisse de 6,4 % sur les 30 derniers jours, par rapport aux années précédentes 2014-2019, hors crise sanitaire. Une légère progression d’ailleurs sur la dernière semaine, où cette baisse de la consommation électrique française (retraitée des effets météorologiques et calendaires) est passée à 6,7 %.

Mais là où le porte-parole du gouvernement se trompe, c’est que cette baisse n’est, pour l’essentiel, pas dûe aux citoyens français lambda, qui feraient d’importants efforts dans leur quotidien. La baisse est en réalité largement imputable à la grande industrie.

Jeudi 1er décembre sur France Info, Xavier Piechaczyk, le président du directoire de RTE a précisé : « Aujourd’hui, la France consomme environ -6 % par rapport à une année normale. Je précise que c’est -6 % corrigés de la météo. C’est essentiellement tiré par la grande industrie qui a limité sa production. »

Piechaczyk a ensuite expliqué : « Pour plusieurs raisons : d’abord parce que l’électricité est très chère, donc les entreprises baissent leur process. Il y a aussi des secteurs industriels qui ont des difficultés d’approvisionnement. Je pense à l’industrie automobile. La baisse de la grande industrie, c’est de l’ordre de -15 %, et c’est ça qui tire la consommation française vers le bas. »

Interrogé sur la consommation des particuliers, Xavier Piechaczyk a tout de même précisé que la consommation des particuliers commence à baisser, avançant une réduction « de l’ordre du pourcent ». Il a également souligné qu’on « ne voit pas de baisse dans le tertiaire. Ce sont les immeubles de bureaux. Il faut que les entreprises se mobilisent ».

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here