https://www.fapjunk.com https://pornohit.net london escort london escorts buy instagram followers buy tiktok followers
Accueil Économie La Poste dément la fin des tournées quotidiennes pour les facteurs

La Poste dément la fin des tournées quotidiennes pour les facteurs

SERVICE PUBLIC Le facteur passera bien dans votre quartier six jours sur sept, a assuré la direction de La Poste

La Poste n’a pas l’intention de mettre fin à la distribution du courrier partout six jours sur sept, a assuré la direction vendredi. « On ne remet pas du tout en cause le principe du passage quotidien du facteur », a indiqué à l’AFP Philippe Dorge, directeur général adjoint responsable de la branche Services-Courrier-Colis.

« L’organisation des tournées est maintenue, avec le facteur qui est titulaire », et « passera bien quotidiennement pour l’ensemble de son quartier six jours sur sept », a-t-il ajouté. « C’est important pour nous de maintenir cette organisation », de toute façon imposée dans le service universel postal – les prestations garanties – prévu par la loi, a insisté le responsable. « Il ne faut pas confondre le service rendu au client et la manière dont nous nous organisons pour le rendre », a précisé Philippe Dorge.

Confrontée à une chute spectaculaire des volumes de courrier transporté, La Poste vient de renouveler sa gamme d’affranchissement avec notamment la fin du timbre rouge, pour un courrier distribué le lendemain (à J + 1). Elle doit s’adapter, avec « des aménagements locaux », selon lui. Des expérimentations, dont s’est fait l’écho Franceinfo vendredi, sont prévues.

« La tournée va être organisée d’une manière différente »

« Il va toujours y avoir de la distribution six jours sur sept. Par contre, la tournée va être organisée d’une manière différente », a expliqué à l’AFP Sylvie Figuière, secrétaire fédérale CFDT. Un facteur a aujourd’hui une tournée fixe, et va passer partout, qu’il y ait du courrier à distribuer ou pas. « Demain, ça ne sera plus tout à fait comme ça. S’il n’y a rien, il ne passera pas dans la rue », a-t-elle indiqué.

Les postiers vont devoir au préalable trier leur courrier selon l’urgence de distribution, l’objectif étant d’ « être au rendez-vous de la promesse client » avec 95 % de qualité de service sur la remise du pli, selon elle. Les clients préfèrent le respect des délais à une promesse de rapidité non tenue, a relevé Sylvie Figuière. « Ça ne veut pas dire qu’il ne va pas y avoir des impacts sur les conditions de travail », a souligné la syndicaliste.

« On part d’une logique de service public [pour aller] à une logique commerciale », a dénoncé Christian Mathorel, secrétaire fédéral CGT, qui estime que de 20.000 à 30.000 emplois devraient être supprimés dans la chaîne de distribution. Pour lui, « l’abandon de la tournée quotidienne a déjà commencé dès lors qu’on ne distribue plus forcément le courrier à J + 1 », avec la fin du timbre rouge. Christian Mathorel signale « une mobilisation programmée » comme dans le Nord, « avec une grève pour lundi ».

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here