https://www.fapjunk.com https://pornohit.net london escort london escorts buy instagram followers buy tiktok followers
Accueil Économie Le guichet unique consacré aux entreprises victime d’une cyberattaque deux jours après...

Le guichet unique consacré aux entreprises victime d’une cyberattaque deux jours après son lancement

ADMINISTRATION Bercy a pu remettre la plateforme d’aplomb ce samedi et promet que le service sera pleinement opérationnel fin mars

Le nouveau guichet unique consacré aux formalités des entreprises n’aura tenu que deux jours. Le nouveau service en ligne consacré aux démarches administratives des entreprises, lancé le 1er janvier 2023, a été victime d’une attaque informatique le 3 janvier, a annoncé Bercy, confirmant une information du Parisien.

« Malgré de nombreux tests de sécurité, nous avons subi une attaque informatique majeure », a indiqué l’entourage du ministre de l’Economie Bruno Le Maire. Le virus en question a complètement saturé le service, en créant « 100.000 demandes de modifications par seconde », selon le ministère. Les services gérant les modifications de statuts, d’adresse ou de cessions d’entreprises étaient notamment inopérants. Ce n’est que ce samedi que Bercy a trouvé une solution pour que le service soit à nouveau disponible.

De nombreux bugs techniques

Cette cyberattaque s’ajoute aux nombreuses déconvenues apparues à la création de la plateforme. De nombreux professionnels pointent depuis le 1er janvier les bugs techniques qu’elle présente : « difficultés de connexion », « champs non accessibles pour des données obligatoires » ou encore « trop grand nombre d’informations demandées aux chefs d’entreprise », énumère Le Figaro.

Du côté du ministère de l’Économie, on se veut rassurant, en expliquant qu’« on ne passe pas de 30 % à 100 % de dématérialisation sans soubresauts ». Bercy assure que le service sera complètement opérationnel « fin mars » avec de nombreuses optimisations d’ici là. Ce guichet unique se substitue aux six réseaux de centres de formalités des entreprises.

 

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here