Accueil Économie Le taux de chômage reste stable au 4e trimestre 2022 à 7,2...

Le taux de chômage reste stable au 4e trimestre 2022 à 7,2 % selon les chiffres de l’Insee

STATISTIQUES Le taux de chômage du 4e trimestre est ainsi inférieur de 0,3 point à son niveau un an auparavant, et de 1 point à son niveau d’avant la crise sanitaire (fin 2019), précise l’Institut

Au quatrième trimestre 2022, le taux de chômage est resté plutôt stable, à 7,2 % de la population active en France (hors Mayotte) contre 7,3 % au troisième, selon les chiffres publiés par l’Insee ce mardi. Le nombre de chômeurs, selon la définition du Bureau international du travail (BIT) atteint 2,2 millions de personnes, soit 45.000 de moins par rapport au trimestre précédent, ajoute l’Insee dans son communiqué.

Le taux de chômage du 4e trimestre est ainsi inférieur de 0,3 point à son niveau un an auparavant, et de 1 point à son niveau d’avant la crise sanitaire (fin 2019), précise l’institut. « Il s’agit de son plus bas niveau depuis le premier trimestre 2008, si l’on excepte la baisse ponctuelle en ‘trompe-l’oeil’ du deuxième trimestre 2020, pendant le premier confinement », relève l’Insee.

Le taux de chômage des jeunes s’établit à 16,9 %

Dans une note de conjoncture de décembre, l’institut avait prédit que « le taux de chômage se maintiendrait autour de 7,3 % de la population active jusque mi-2023 ». Sur le trimestre, le taux de chômage des jeunes (15-24 ans) diminue d’un point, à 16,9 %. Il se situe 0,4 point au-dessus de son niveau de fin 2021 mais 4,9 points au-dessous de son niveau d’avant-crise.

Le taux de chômage des 25-49 ans est stable à 6,5 %, 0,3 point au-dessous de son niveau de la fin 2021. Enfin, le taux de chômage des 50 ans ou plus diminue à peine sur le trimestre (-0,1 point) à 5 %, inférieur de 0,7 point à son niveau un an auparavant.

Le taux de chômage de longue durée (au moins un an) est stable à 1,9 % de la population active. Le « halo autour du chômage », soit les personnes désirant retourner sur le marché de l’emploi mais qui ne sont pas considérées comme chômeuses par le BIT (chercher effectivement un emploi et être disponible pour en prendre un), « augmente à peine » sur le trimestre (+0,1 point), relève l’Insee. Au total, 1,9 million de personnes sont concernées. Quant au taux d’emploi des 15-64 ans, il est stable à 68,3 %, demeurant à son plus haut niveau depuis que l’Insee le mesure (1975).

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here