Accueil Économie Orpea : Des centaines d’employés n’auraient pas été payés depuis le début...

Orpea : Des centaines d’employés n’auraient pas été payés depuis le début de l’année

CRISE La direction du groupe reconnaît des retards dans les versements mais assure que la situation va rentrer dans l’ordre

Après les accusations de maltraitances sur ses résidents, Orpea fait de nouveau parler de lui. Le groupe spécialisé dans les établissements médicalisés pour personnes âgées n’aurait pas versé de salaire à de très nombreux employés depuis plusieurs mois, révèle RMC ce lundi. La radio a été alertée par une salariée puis a enquêté au sein de différentes structures gérées par l’entreprise privée. Résultat : des centaines de personnes, en majorité des femmes, n’auraient pas été payées ou n’auraient pas reçu les primes de nuit ou de dimanche.

La plupart des cas concerneraient des employés en CDD, donc plus précaires. Ces problèmes dans les rémunérations remonteraient pour certains à décembre 2022. Et le retard dans les salaires aurait une autre conséquence : les personnes engagées pour des remplacements ne re-signeraient pas. « On fait de la maltraitance sans le vouloir parce qu’on a besoin d’être en nombre pour prendre soin correctement des personnes qui sont chez nous », explique par exemple à RMC une auxiliaire de vie. Ce sont donc in fine les résidents qui pâtissent aussi de cette situation.

Un bug informatique

Orpea a récemment signé un accord qui va permettre à un groupement mené par la Caisse des dépôts de prendre le contrôle du groupe dans la tourmente, à l’issue d’une restructuration financière. Cet accord prévoit d’effacer 3,8 milliards d’euros de dettes sur un total de 9,7 milliards, en les convertissant en capital. Il prévoit également que des investisseurs apportent 1,55 milliard d’euros d’argent frais au groupe qui gère quelque 350 établissements en France.

Mais pour la direction d’Orpea, ces ennuis financiers ne seraient pas à l’origine des retards dans les versements de salaires. La société qui fait travailler 26.000 personnes en France évoque auprès de RMC un bug informatique du nouveau logiciel de paie utilisé depuis janvier. Le personnel des ressources humaines a donc dû saisir les informations à la main ces deux derniers mois.

Plus de trésorerie ?

Le DRH de Orpea France, Guillaume Desoblin, assure que tous les versements ont été régularisés la semaine dernière. Il s’engage également à ouvrir des discussions avec les syndicats pour parler de dommages et intérêts. « Si dommage il y a, nous réparerons le dommage et on assumera nos responsabilités », assure-t-il.

Pas de quoi rassurer forcément les délégués syndicaux, dont l’un rappelle que les soucis de versements ont débuté avant la mise en place du nouveau logiciel. « On sait qu’ils sont endettés et qu’ils n’ont plus de trésorerie », estime ainsi un représentant CGT.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here