https://www.fapjunk.com https://pornohit.net london escort london escorts buy instagram followers buy tiktok followers
Accueil Économie Parmi les victimes de phobie administrative, les jeunes sont nombreux

Parmi les victimes de phobie administrative, les jeunes sont nombreux

VIE PRATIQUE Contrairement à ce qu’on pourrait penser, ce sont les jeunes qui sont les plus angoissés sur le sujet

Si la phobie administrative d’un célèbre ministre du Budget a défrayé la chronique en 2018, il n’est pas seul. Un tiers (37 %) des Français seraient bel et bien angoissés par la gestion de toute la paperasse quotidienne, d’après un récent sondage réalisé par l’institut Yougov pour le compte de Lovys.com, une néo assurance 100 % digitale.

Plus surprenant, les jeunes générations semblent être les plus sensibles sur le sujet, puisque 49 % des 18-34 ans interrogés font état de cette phobie.

Du retard et des renoncements

La raison ? C’est sans surprise la complexité des démarches traditionnelles qui est en cause pour 45 % de l’ensemble du panel et 49 % des millénials interrogés. Les contrats longs comme le bras, et non lus la plupart du temps, comprennent en effet bien souvent des mentions difficilement compréhensibles – et pourtant déterminantes – qui rendent finalement opaque le parcours client.

Résultat, parmi les quelque 1.000 personnes interrogées, 46 % ont du retard dans l’accomplissement de leurs tâches administratives (contre 55 % pour les 18-34 ans) et 27 % ont déjà renoncé à résilier un contrat parce que la procédure était trop complexe (31 % pour les jeunes).

Pas les bons besoins

Les consommateurs sont d’ailleurs bien conscients du problème puisque 29 % des millénials sondés affirment être encore engagés dans des contrats ne correspondant plus à leurs besoins (assurance, services de streaming, téléphonie…), après avoir renoncé à les résilier du fait de la complexité de la procédure.

Surfant sur ce constat, de nombreuses fintech se lancent sur le marché en proposant des modèles plus simples grâce à la dématérialisation. Mais s’il devient facile de faire évoluer ses contrats, il n’en reste pas moins nécessaire de les lire attentivement.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here