Accueil Économie Salaires : L’écart hommes-femmes continue de se réduire dans le privé, selon...

Salaires : L’écart hommes-femmes continue de se réduire dans le privé, selon l’Insee

On n’y est pas encore, mais on continue sur la bonne voie. Les femmes gagnaient en moyenne près de 15 % de moins que les hommes dans le secteur privé en 2021 mais l’écart se réduit, selon une étude de l’Insee publiée ce jeudi.

Dans un contexte d’inflation (+1,6 %) en 2021, l’institut statistique montre que le salaire net moyen des femmes dans le privé a diminué de 1 %, après une hausse de 3,8 % en 2020 qualifiée de « trompe-l’œil » en raison de la crise sanitaire qui a sorti des calculs les salariés en chômage partiel.

Dans le même temps, le salaire des hommes a diminué de 1,5 % après +2,9 % en 2020. L’Insee note que l’écart entre femmes et hommes « continue de se réduire en 2021 », portant à 6,1 points la réduction depuis 2008. Il reste qu’en 2021, « les femmes gagnent en moyenne 14,8 % de moins que les hommes en équivalent temps plein ».

Sous-représentation des femmes dans la chefferie

L’écart salarial traduit « une sous-représentation des femmes dans le haut de la distribution des salaires », où elles ne représentent que 21,9 % des 1 % des salariés les mieux rémunérés, « contre 41,5 % de l’ensemble des salariés du privé ».

Cet écart reflète « l’effet de la ségrégation professionnelle et des inégalités qui l’accompagnent : la structure des emplois par secteur d’activité, taille d’entreprise, âge, catégorie socioprofessionnelle et condition d’emploi n’est par exemple pas la même pour les femmes et pour les hommes », explique l’Insee.

Quand les postes sont comparables (profession identique au sein d’un même établissement), l’écart de salaire moyen entre les femmes et les hommes se réduit à 4,3 % dans le privé en 2021, souligne l’étude.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here