Accueil Économie Tourisme : L’Etat augmente sa dotation pour faciliter les départs en vacances...

Tourisme : L’Etat augmente sa dotation pour faciliter les départs en vacances des plus fragiles

SOCIAL Les crédits accordés à l’agence nationale pour les chèques-vacances vont augmenter de 1,3 million d’euros en 2023. Quelque 15.000 personnes devraient en bénéficier

  • L’Etat va augmenter son soutien à l’agence nationale pour les chèques-vacances (ANCV) d’environ 40 % en 2023.
  • La mesure profitera notamment aux personnes âgées dépendantes, aux femmes victimes de violences et aux enfants protégés.
  • Quelque 10.000 résidents des régions et départements d’outre-mer devraient aussi bénéficier de la nouvelle enveloppe.

« Les vacances, ce n’est pas que du repos. C’est aussi le moment pour sortir du quotidien, découvrir d’autres horizons, d’autres cultures. Les difficultés économiques que connaissent certains foyers ne doivent pas entraver ces départs », revendique Olivia Grégoire (Renaissance). En déplacement à La Baule et à Guérande (Loire-Atlantique) ce vendredi, la ministre déléguée en charge du Tourisme annoncera une augmentation d’environ 40 % des moyens accordés à l’agence nationale pour les chèques-vacances (ANCV), dont l’une des missions est de mener des actions en faveur des départs en vacances de personnes fragiles ou ayant des revenus modestes.

Quelque 3,4 millions d’euros seront ainsi versés en 2023 par l’Etat à l’ANCV, dont 1,3 million d’euros supplémentaires par rapport à 2022. Ces crédits doivent « permettre à 15.000 personnes de bénéficier d’une aide financière pour partir en vacances », indique le ministère en charge des Petites et Moyennes entreprises, du Commerce, de l’Artisanat et du Tourisme.

Aide renouvelée pour l’Outre-mer

L’objectif de cette augmentation de moyens est, notamment, de faciliter les séjours touristiques des personnes âgées dépendantes et de leurs aidants, des femmes victimes de violences, ainsi que des enfants protégés par le champ de l’aide sociale à l’enfance. Les moyens serviront aussi à financer des « colos apprenantes » pour les enfants de salariés ou entrepreneurs résidant dans les quartiers prioritaires de la ville. Quelque 2.500 enfants devraient en bénéficier.

Enfin, l’aide aux départs en vacances des résidents des DOM-TOM, qui avait été mise en place à titre expérimental l’an dernier, est prolongée en 2023. Près de 10.000 bénéficiaires sont attendus, précise le ministère.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here